L’article suivant participe à l’événement inter-blogueurs « Votre meilleure astuce pour gérer votre entreprise », organisé par le blog Mon Entreprise Au Top.

https://www.mon-entreprise-au-top.com/

 (Màj du 30 mars 2019 : l'ebook est finalisé ! Bonne lecture ! Meilleures_astuces_pour_g_rer_entreprise_2)

Depuis mes premiers pas en tant qu’entrepreneure de mon activité (j’étais entrepreneure-salariée dans une Coopérative), c’est-à-dire depuis 2011, je tiens un journal de bord. J’y inscris mes apprentissages en tant qu’entrepreneure, mes rendez-vous, le contenu de ces rendez-vous, mes contacts, les différents calculs pour déterminer les prix de mes prestations en tant qu’animatrice d’ateliers d’écriture (de 2011 à 2018).

Aujourd’hui en 2019, pour ma nouvelle activité de coach, portée par une société de portage, j’ai décidé d’apporter quelques modifications à ce carnet de bord, avant de vous évoquer l’intérêt de ce carnet. Pour cela j’ai deux agendas papier (pas d’agendas virtuels pour ne pas me compliquer la vie).

Mon premier agenda est centré sur le futur : mes prochains rendez-vous, mes prochains posts Facebook, mes éventuelles pauses, mon temps de travail de coaching, les temps de déplacements pour évaluer à quel moment je dois partir de chez moi pour prendre les transports, etc. Cet agenda concerne tous les aspects de ma vie  professionnelle et de ma vie personnelle. Donc, je note mes rendez-vous chez le dentiste, le médecin, etc. Je note les imprévus aussi, après avoir gommé ce qui était initialement programmé. Vous l’avez compris, j’écris, sur cet agenda, au crayon à papier pour éviter les gribouillis peu esthétiques. Et puis, cet agenda sera détruit un an plus tard.

Mon deuxième agenda est mon journal de bord strictement professionnel ! Et il est strictement centré sur le présent. Une page pour chaque nouveau jour. J’y note les rendez-vous qui ont effectivement eu lieu dans la journée, les sujets abordés sont notés dans la journée. Et j’utilise deux stylos, un noir, un bleu. Le stylo noir sert à écrire les titres. Par exemple :  Visio-Conférence avec Monsieur XXX. Le stylo bleu sert à écrire le reste sous forme d’inventaire. Par exemple :

-          Supervision

-          Contrat

-          Communication

Et parfois, je rajoute des émoticônes qui traduisent ma météo interne. Ce carnet de bord/agenda est conservé quelques années.

Quel intérêt du journal de bord (sous la forme d’un agenda) et d’un deuxième agenda ?

Pour moi, ils sont indispensables ! Je ne peux pas vivre sans agenda. Il est impossible pour moi de me souvenir de la date de tous les rendez-vous. Quand au journal de bord, il me permet de voir et suivre mon évolution : les moments où j’avance, où je régresse, mes freins, les barrages que j’érige devant moi, et ceux que je franchis comme autant de défis à relever. Je peux visualiser les jours où j’ai beaucoup travaillé et ceux où je me suis laissé aller, les rendez-vous qui ont effectivement eu lieu, ce que j’en retiens d’essentiel. Ça me permet de voir comment je pourrais faire mieux certains jours. Ça me permet aussi de me réjouir pour d’autres jours où j’ai avancé, me semble-t-il. Ça permet aussi de réajuster le tir : si je constate que j’ai trop dépensé tel mois (professionnellement parlant), je ferai attention pour le mois prochain. Le journal de bord permet de faire un récapitulatif de la semaine, du mois, et de réévaluer les actions à mener pour la semaine ou le mois d’après (actions à écrire sur l’agenda qui sert de futur). Ces actions seront écrites sur le carnet de bord (le deuxième agenda centré sur le présent) quand elles s’effectueront réellement.

Le journal de bord permet de m’assurer de la bonne gestion de mon activité et de mon bien-être. S’accorder quelques pauses pour reprendre le travail ensuite, sans culpabiliser et sans crainte. Justement les pauses sont là pour me ressourcer et re-partir du bon pied.

Pour moi, un des buts de l’entrepreneuriat est d’avancer en évitant de refaire les mêmes erreurs. D’où l’importance de savoir que ce que j’ai fait autrefois ne me convient plus ; de faire preuve de créativité pour adopter de nouveaux comportements porteurs de nouvelles promesses, et de progresser.