Ecrire l'histoire de sa vie ou celle d'une personne que l'on aime peut se révéler être une tâche ardue. Alors, comment faire?

Le plus simple est d'écrire chaque jour (ou presque) une histoire courte (dix à quinze lignes dactylographiées) sur un pan de son histoire ou sur une caractéristique, une valeur qui fait (faisait) sens pour l'être aimé. 

Cette  première étape franchie, on classe, dans une seconde étape, les textes courts dans un ordre logique. Par exemple sous forme d'éphéméride ou de calendrier. A chaque jour, faire correspondre un titre et son texte. Le classement se fait au dernier moment, c'est à dire après avoir écrit les textes. Ainsi, les histoires peuvent se suivre selon une logique, une progression de lecture. Par exemple du 1er janvier au 31 décembre ou seulement un ou deux textes par mois.

C'est une façon agréable, pour le lecteur, de (re)découvrir une personne. Le lecteur peut relire les textes comme il le désire : revenir en arrière, passer des pages pour aller directement à une histoire donnée. Pour lui, cet aspect ludique fera accroître son désir de lecture.