Voici quelques exemples de ce que l'on apprend dans un atelier d'écriture...

On apprend à écrire :

- dans un groupe;

- avec des contraintes (c'est-à-dire des propositions d'écriture) imposées.

Ecrire au sein d'un groupe

Les personnes qui s'inscrivent dans un atelier d'écriture ont tous un point commun : une passion pour les mots. Cette passion se décline de diverses manières en fonction de la personnalité et des savoir-faire de chacun. Il y a celui qui aime les jeux ludiques, celle qui préfère explorer la mémoire, un autre qui s'ancre dans le réel, dans l'observation du monde, et encore une autre qui va explorer son imaginaire. Le plus souvent lorsqu'on écrit, ces quatre "champs" (terme utilisé par Georges Perec) vont se confronter avec une dominante pour l'un ou l'autre champ.

L'écriture est généralement associée à un plaisir solitaire. Cependant, écrire au sein d'un groupe stimule la créativité, car on est porté par la bienveillance de chacun et chacune.

Ecrire avec des contraintes imposées

ça rebute le plus souvent les personnes qui n'ont jamais participé à un atelier d'écriture. Elles ne peuvent imaginer que l'on puisse écrire ce que l'on veut. Or loin d'être un frein, la contrainte libère la créativité. Elle donne une direction, ensuite chacun en fonction de ce qu'il est suit son propre chemin. Il est intéressant pour tous d'entendre des textes si différents avec une même contrainte imposée. ça révèle la riche diversité de chaque être et le style propre à chacun. On découvre les autres autant que l'on se découvre.

Claire Roig